Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
La région et les timbres
Le pays de la porcelaine
Archéologie
Les mythes et les légendes
Le pays de la porcelaine 

La fabrication de porcelaine est un des secteurs industriels typiques qui assure depuis plus de 200 ans la subsistance d’une partie non négligeable des habitants de la région de Karlovy Vary. Rien qu’à Karlovy Vary et dans les alentours, il y avait plus de dix porcelaineries. De par leur excellente qualité et leur design intéressant, ces produits sont connus dans le monde entier. Qui parmi nous n´a pas à la maison des tasses et assiettes provenant des manufactures locales? „Tasse au motif typique de l´oignon“ et „porcelaine rose“ sont aussi inséparables de notre région que le sont les sources thermales curatives. Visitez avec nous le pays de la porcelaine …..

Un peu d´histoire pour commencer……

Les débuts de la fabrication de porcelaine dans les régions tchèques remontent à la pénétration de la production chinoise très confidentielle en Europe. La situation dans les régions tchèques a été rendue difficile par le fait que la manufacture impériale de Vienne, en fonctionnement depuis 1718, craignait une possible concurrence. Les premières porcelaineries en Tchéquie se sont établies pratiquement dans l’illégalité, sous le couvert de production de grès. D´ailleurs, la qualité des premiers produits ne pouvait pas concurrencer la porcelaine de très haute qualité de Saxe, de Vienne ou encore d´autres manufactures, principalement allemandes. Le début de la production de la porcelaine a été subordonnée à l’octroi de ce qu’on appelait alors « privilège ». Les demandes provenant de la Tchéquie étaient en général refusées par Vienne.

La fondation de manufactures de porcelaine dans les régions tchèques fut néanmoins encouragée et soutenue par les conditions exceptionnellement favorables nécessaires aux techniques de production d´alors. Les gisements des matières premières de qualité, nécessaires à la production de la porcelaine, à savoir le bois et plus tard le charbon pour alimenter les fours, ainsi que la présence d’eau, constituaient alors une source énergétique déterminante pour la localisation des usines principalement en Bohème de l´ouest et en partie en Bohème du Nord. Les exploitants et employés étaient majoritairement de nationalité allemande.

 La Fabrication de porcelaine dans la région de Karlovy Vary

Les premiers essais de manufacture de porcelaine sont effectués à Háje u Horního Slavkova et remontent à 1789. Ces essaies sont dus à F. Habertitzel, le charretier du village de Háje, en collaboration avec un négociant de Slavkov, Jakub Just, qui importait de la porcelaine de Thuringe dans la Tchéquie d’alors. L’élément déclencheur qui a stimulé les essais a été la découverte tout à fait accidentelle de la terre blanche (kaolin) à Javorná, dont Jakub Just a fait vérifier les caractéristiques pour la production de porcelaine dans la manufacture Wallendorf de Thuringe. Les essais effectués ultérieurement en collaboration avec la porcelainerie par J. B. Sonntag à Rudolstadt se sont avérés tellement fructueux que F. Habertitzel, qui ne disposait pas de suffisamment de ressources financières pour fonder sa propre usine, obtint la confiance des fermiers et des paysans de Háje et des environs et, avec leur soutien, créa cette société de production de porcelaine. La commission de commerce de la Cour refusa néanmoins la demande d’octroi de privilège pour la fabrication et la société disparut dès 1793.

Ce développement, commencé avec les essais à Háje, s´est déroulé en plusieurs étapes. Pendant la première étape (entre les années 1792 et 1815) les régions tchèques ont vu naître 8 usines considérées comme étant les classiques de la production de porcelaine. Ces porcelaineries se sont progressivement construites à Horní Slavkov, Klášterec, Březová, Stružná, Dalovice, Chodov, Stará Role et Loket.

Les porcelaineries de la région