Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
Les curiosités naturelles
Zones naturelles protégées (CHKO) et réserves naturelles
Montagnes et collines
L’hydrographie
Les arbres-monuments
Krásenské rašeliniště (la Tourbière de Krásno) 

La tourbière de Krásno est la plus vaste tourbière d’altitude de la forêt de Slavkov. Elle est aussi connue sous le nom de V Borkách ou de la tourbière Čistá. Elle se trouve sur la route entre Krásno et Sokolov, non loin de la petite ville de Čistá. La cycloroute la plus proche, la N°362, passe par Krásno d´où la tourbière est à 1,5 km. 
Pendant des milliers d´années s´y trouvait une tourbière d’altitude dégagée qui ne fut pas recouverte par le peuplement forestier. Jusqu´à la seconde moitié du 20e siècle, elle représentait la tourbière la plus prononcée de la forêt de Slavkov. À la fin du 20e siècle, l´Homme intervint dans le destin de la tourbière et commença à exploiter la tourbe à ciel ouvert sur plusieurs dizaines d’hectares. Cette intervention perturba le système hydrographique de la plus vaste tourbière de Slavkovský les et la détruisit pratiquement. L´exploitation fut tellement intensive que la limite annuelle fut plusieurs fois dépassée ; l´exploitation fut interrompue vers 1999. L´épaisseur de la couche de tourbe varie maintenant entre 0,5 et 7 mètres. Depuis, progressivement, les fonctions de la tourbière se renouvellent naturellement. La tourbière de Krásno subit un destin semblable à celle de Soumarské rašeliniště v jižních Čechách (la Tourbière de la bête de somme en Bohême du Sud) qui fut exploitée pendant 40 ans sur une grande échelle par un complexe industriel jusqu´à la fin des années 90. En 2003-2004, des canaux d’évacuation et des portions de la surface furent périodiquement ou définitivement inondés.  

Une petite portion, mais en bon état, est conservée dans son état originel dans la partie nord-est de la Tourbière de Krásno ; la richesse de ses espèces végétales dépasse celle de Kladské rašeliny (les Tourbières de Kladská). Ce lieu est le plus représentatif de la Zone naturelle protégée de la forêt de Slavkov comme le démontre l´abondance d’espèces végétales protégées des tourbières d’altitude et l´abondance presque complète d’espèces de sphaignes qui se sont adaptées. Les épicéas des zones humides et les tourbières périphériques appartiennent aux tourbieres les mieux conservées de la forêt de Slavkov. Les tourbieres transitoires et les prés humides qui suivent sont riches en espèces végétales rares et protégées. Le lieu n´a pas encore fait l´objet de recherches botaniques et entomologiques approfondies.  
Les anciennes zones d´exploitation sont progressivement repeuplées par la bruyère commune, la myrtille des marais et l´airelle rouge. La sphaigne pousse dans les vieux canaux et retient l´eau, ce qui fait augmenter le volume de la nappe et bénéficie au développement de toute la tourbière. La linaigrette à feuilles étroites et la linaigrette vaginée apparaissent de nouveau dans les zones humides. On peut supposer qu’après de nombreuses décennies, un nouveau biotope sera constitué et ressemblera à celui d´origine ; il remplira alors ses fonctions régulatrices dans le paysage, en particulier pour l’hydrographie, et facilitera le retour de la flore et de la faune d´origine.
Le restant de tourbière d’altitude originelle conservé dans la partie nord-est de la surface qui n´a jamais été asséchée peut servir à ce retour. Cette partie préservée est constituée d’une tourbière d’altitude avec le pin à crochets. Les espèces végétales typiques de ces biotopes y sont représentées: la rossolis à feuilles rondes, la canneberge des marais, l´andromède à feuilles de Polium, le raisin de corneille ainsi que d´autres nombreuses espèces importantes comme les muscinées.