Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
Le thermalisme et les station thermales
Karlovy Vary
Mariánské Lázně
Jáchymov
Františkovy Lázně
Lázně Kynžvart
Les sources minérales
Le thermalisme dans la région de Karlovy Vary  
Turistický portál > Français > Pour les visiteurs de la région > Le thermalisme > Le thermalisme et les station thermales

Karlovy Vary   Mariánské Lázně  Jáchymov  Františkovy Lázně  Lázně Kynžvart

Un peu d’histoire

Les cures thermales aident les gens à obtenir une bonne qualité de vie.

Le thermalismeLes ressources naturelles thérapeutiques utilisables sont dispersées partout dans le monde. Le thermalisme, tel que le proposent les établissements thermaux de République Tchèque, qui associe des soins médicaux directement aux thermes, reste typiquement européen. La tradition des cures dans le pays tchèque et morave est en fait beaucoup plus jeune que dans l´Europe de Sud et dans les pays de la Méditerranée, mais malgré cela, notre thermalisme a se faire une grande renommée, et cela pas seulement au niveau européen.

Les premiers sites de thermalisme en République Tchèque apparaissent au XIVe siècle. L’apogée du développement des cités thermales est venue au XIXe siècle, époque qu’on surnomme souvent «l´âge d´or» des thermes. Actuellement, il y a en République Tchèque une trentaine des lieux ayant le statut de  «les thermes aux vertus curatives».

Le thermalismeLes eaux minérales du Massif tchèque sont le plus souvent les eaux carboniques, dites eaux acidulées. En outre, à Karlovy Vary on les trouve autant que les thermes (c-à-d qu’il s’agit d’eaux d’une température supérieure à 20°C) et ici leur température dépasse même les 73°C.

L´endroit où la concentration est la plus dense de la République Tchèque est la région thermale de Bohême de l´Ouest qui s´étale majoritairement sur le territoire de la région de Karlovy Vary. On y trouve 5 stations thermales importantes: Karlovy Vary, Mariánské Lázně, Františkovy Lázně, les thermes de Jáchymov et Lázně Kynžvart.

Le thermalismeDéjà dans un passé lointain, l´eau a été utilisée non seulement pour l´hygiène personnelle mais aussi pour le plaisir et le rajeunissement. Les premiers bains étaient déjà connus dans la Grèce et la Rome antiques. C’est là qu’on trouve les racines du thermalisme introduit plus tard en Bohême. Au début il ne s´agissait que de bains/baignades. Déjà au XIVe siècle, on pratiquait la baignade prolongée dans de l´eau minérale chaude, qui durait souvent entre 10 et 12 heures, voire plus. Cela causait un éclatement de la peau, que l’on pensait être utile à l’évacuation de maladies. Dès le XVIe siècle, les médecins se sont mis à recommander de boire de l´eau minérale. L´époque des baignades prolongées est tombée dans l’autre extrême – la consommation héroïque d’une quantité impressionnante d´eau minérale. Cette pratique atteint son sommet au XVIIIe siècle, lorsque les patients buvaient jusqu´au 60 tasses d´eau minérales par jour – entre 6 et 8 litres d´eau. Celle-ci contenant du sel de Glauber, elle provoquait des diarrhées qui étaient censées purifier l´organisme.

Un développement rapide fondé sur les connaissances scientifiques et les expériences de longue date eut ensuite lieu au XIXe siècle. Nombre des applications du thermalisme moderne s’inspirent du thermalisme de l’époque. Les curistes d´aujourd´hui n’ont plus à craindre les traitements drastiques de ce passé lointain. Le niveau actuel du thermalisme en République Tchèque est un des meilleurs au monde. Il a été élaboré dans le respect d’une longue expérience et de méthodes scientifiques éprouvées et il a été appliqué par des thérapeutes spécialisés, hautement qualifiés, des médecins, des balnéologistes, des professionnels et du personnel médical hautement qualifié.