Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
Karlovy Vary
Mariánské Lázně
Jáchymov
Františkovy Lázně
Lázně Kynžvart
L´histoire de la ville  

La ville de Mariánské Lázně bénéficie à la fois d´une richesse de par sa beauté naturelle et de par la ressource inépuisable de ses sources minérales. Le premier écrit sur les sources locales date de 1528 quand elle est mentionnée dans une lettre de l´empereur Ferdinand Ier à l´abbé de Teplá. La première étude écrite sur les eaux acidulées de Teplá a été faite par Bohuslav Balbín en 1528. La nouvelle sur les effets curatifs des eaux minérales s´est répandue comme une traînée de poudre et les premiers malades ont commencé à affluer vers les sources. Les moines du monastère de Teplá ont fait nettoyer les abords des sources et y ont aménagé un chemin pour y aller. 

La création de thermes est due surtout à Josef Jan Nehr – le médecin du monastère qui a persuadé, en 1779, l´abbé du monastère et quelques moines d´essayer la cure thermale. Le Docteur Nehr procéda à une analyse chimique des sources et se décida de guérir ses malades avec cette eau. En 1808, il ouvrit la première saison thermale près de la Source de la Croix. En 1818, Marienbad obtient le statut de ville d´eau. 

Le nom de Marienbad, la cité thermale l’a tiré de la source de Marie. Celle-ci a elle-même reçu son nom d´après une image de la Vierge. D´après la légende un soldat rentrant de la guerre l´avait déposée tout près de la source comme ex-voto pour remercier la Vierge de sa guérison. La poursuite du développement des thermes est due à l´abbé de Teplá, Karel Kašpar Reitenberger, qui commença la construction de maisons d´eaux et de pavillons au début du XIXe siècle. L´architecte paysagiste pragois Václav Skalník a fait assécher cet endroit forestier et marécageux et y a créé de vastes parcs à l’anglaise. 

En 1897, le futur roi britannique Edward VII visita la ville pour la première fois. Le roi Edward, dit Duc de Lancaster, tomba amoureux de ces thermes et y retourna 9 fois. Après la première guerre mondiale et la création de la Tchécoslovaquie, les curistes sont revenus. Le développement rapide du transport attira d´autres visiteurs. Mais la crise économique des années 30 a vite interrompu le développement de la ville. La deuxième guerre mondiale a heureusement épargné la ville et son aspect de ville d´eau a été préservé.

Aujourd´hui Mariánské Lázně est l’une des villes les plus prisées d’Europe.