Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
Karlovy Vary
Mariánské Lázně
Jáchymov
Františkovy Lázně
Lázně Kynžvart
Les sources minérales de Lázně Kynžvart  

Les conditions climatiques exceptionnelles dues à la position du complexe des thermes : la région thermale se trouve en montagne, à une altitude de 700 m, au-dessus de la limite des brouillards de sol.

Le complexe se situe sur la pente sud-ouest de la forêt de Slavkov (grâce à son exposition sud-ouest, il y a entre 20 et 30% d’ensoleillement en plus, mais la température moyenne annuelle est plus basse).

Le taux d'humidité d´air est élevé et stable, en raison de la proximité de forêts mixtes, qui produit des ions légers négatifs.

La pureté de l'air est régulièrement contrôlée (notamment les valeurs minimales annuelles d'oxyde de soufre, de dioxyde d'azote et de poussières en suspension).

L'eau minérale appartient au groupe des eaux froides acidulées de la grande région des sources de Mariánské Lázně, mais la seule chose qu'elles ont en commun est la ressource souterraine de dioxyde de carbone.

La Source Richard

Pramen Richard (la Source Richard)
C’est la ressource naturelle curative. Elle jaillit au centre de la partie thermale de Kynžvart. C´est une eau minérale froide de composition hydrogène – carbone – soufre –magnésium - calcaire, captée à une profondeur de 10 m et d’une température de 9°C. Le gestionnaire de cette ressource est Dětská léčebna Lázně Kynžvart (le Maison des soins pour les enfants de Lázně Kynžvart), qui garantit des contrôles réguliers. Elle contient un taux élevé de CO2, des bicarbonates, de l´acide silicique et du calcium. L´eau minérale acidulée, fraîche et d´un goût agréable, est fortement hypotonique, elle fait baisser la tension artérielle et le tonus musculaire. Elle porte le nom de Richard Metternich qui a contribué au développemnt des thermes de Kynžvart. La source est captée dans le petit pavillon est elle est actionnée par un distributeur à pièces de monnaie ou par carte à puces. La machine distribue l’eau au litre. Un litre coûte une couronne tchèque.

La Source de Victor et Helena

Pramen Viktor a Helena (la Source de Victor et Helena)
Ces deux sources curatives donnent une eau minérale acidulée composée d’ hydrogène carbonique – calcaire-magnésium avec un taux élevé d’acide silicique, de calcium et de sodium. Elles sont froides et hypotoniques.
Les deux sources jaillissent dans le petit pavillon.
La source Helena est utilisée pour l’irrigations des parties supérieures des voies respiratoires et pour des gargarismes. Vu sa composition similaire à celle de la source de Rudolf de Mariánské Lázně, elle sert aux patients qui souffrent des reins (bains, les cures de boissons).

 

Pramen Marie (la Source Marie)
Le captage n’est effectué que par puisage sur le terrain au-dessus de la Maison des thermes de Šárka.

La Source du Blaireau

Jezevčí pramen (la Source du Blaireau)
Originellement, la Source Geräumsäuerling jaillissait dans Velká louka (le Grand Pré), mais peu à peu, elle s’est embroussaillée jusqu’à tomber complètement dans l´oubli. Ce n´est qu´en 1985 qu´elle a été redécouverte et nettoyée. L’ancien lieu de captage en bois a été remplacé et l´accès à la source a été aménagé. Le chemin vers la Source du Blaireau a été balisé par un nouveau sentier éducatif « Kynžvarská kyselka », ouvert en 2008. Selon les dernières mesures, elle contient 2100 mg de CO2/l. La qualité hygiénique de l´eau n´est pas contrôlée.

La Source du Sanglier

Kančí pramen (la Source du Sanglier)
La source a été redécouverte en 2002 à un endroit où se dégageait une grande quantité d´oxyde. Pendant l´aménagement, on a découvert un petit tonneau qui servait à réguler le débit d´origine de l´eau minérale résurgente. Comme son eau n´était mentionnée dans aucune littérature connue, les employés de CHKO de Slavkovský les l´on appelée la source du sanglier, à cause des empreintes de cet animal autour de la source. La source fait partie du sentier éducatif Kynžvartská kyselka. La concentration en CO2 est de 2300 mg / l. La qualité hygiénique de cette eau ne fait pas l’objet de contrôles.

Les Sources du Renard

Liščí prameny (les Sources du Renard) 
Les sources sont captées dans deux bac carrés en bois étroitement liés. En 2001, elles ont été nettoyées et le ruisseau qui coule parallèlement et qui submergeait souvent la source, a été dévié. En 2007, on a construit un abri et aménagé une voie d’accès. Les sources font partie du sentier éducatif Kynžvartská kyselka. La concentration en CO2 est de 1960 mg / l. La qualité hygiénique de cette eau ne fait pas l’objet de contrôles.