Skip Navigation Links
Ignorer les liens de navigation
Česky
Deutsch
English
Español
Français
Italiano
Pусский
Ignorer les liens de navigation
Informations générales
L´organisation régionale
Symbolique de la région
L´Administration régionale
Les porte parole
Les villes et les communes de la région de Karlovy Vary
Pour les visiteurs de la région
L´organisation régionale  

En République tchèque, les régions en tant qu’unités de gestion territoriale ont commencé à exercer une autogestion et une partie de la gestion de l’état selon le modèle prodigué par l´Europe du 21e siècle pour son unification et son existence. L´existence et l´activité effective des régions sont des conditions importantes pour la mise en place d’une politique régionale et pour l’entrée de la République tchèque dans l’Union européenne. La législation sur les régions est en accord avec les engagements internationaux et le droit communautaire. Le rapprochement de la République tchèque avec l´Europe et son incorporation consécutive se basent sur le principe de subsidiarité selon lequel la gestion des affaires publiques se doit d’être la plus décentralisée possible et proche des citoyens. La conception de la reforme de l´administration publique de la République tchèque est en accord avec la conception européenne de la démocratie. Le but de la réforme est l´acquisition d’un plus haute degré d´efficacité dans l’administration publique.

La région de Karlovy Vary est déterminée par les territoires des districts de Karlovy Vary, Sokolov et Cheb. Elle est la 2e plus petite région de la République tchèque. La région de Karlovy Vary représente 4,2% de la surface et 3% des habitants de la République tchèque. Elle possède un volume d’habitats urbains supérieur à la moyenne nationale (82,2 %). Une importante partie de son territoire est caractérisée par un grand nombre de petites communes. La région de Karlovy Vary totalise 132 communes (dont 28 villes).

La prescription juridique essentielle qui permet la création des régions est la loi constitutionnelle N 347/1997 Rc. et sur la création des unités de gestion territoriale précitées ainsi que sur le changement de la loi constitutionnelle du Conseil national tchèque, la loi N°1/1993 Rc, de la Constitution tchèque. La région et ses organes sont définis par la loi 129/200 Rc., sur les régions, entrée en vigueur le jour de l’élection des assemblées régionales en novembre 2000, ou de préférence le 1er janvier 2001. La région est un ensemble territorial de citoyens; elle a un droit d´autogestion exercé dans un cadre définit en accord avec les besoins de la région. La région est une corporation de droit publique; elle se présente sous son nom dans les relations juridiques et supporte des responsabilités propres à ces relations. L’autogestion de la région, en accord avec les conditions et les habitudes locales, comprend le développement intégral de son territoire, les besoins des citoyens, la création des conditions de développement des services sociaux, la satisfaction des besoins de protection, le développement de conditions de vie saines, les transports, la libre circulation de l’information, l´éducation, le développement culturel et le maintient de l’ordre public. Dans l´exercice de l’autogestion, la région coopère avec les communes mais n’a pas le droit d´intercéder dans leurs compétences. Les organes de la région ont toujours l’obligation de consulter les organes des communes concernées pour les projets de développement. La région est autorisée à s´exprimer sur les affaires qui touchent à ses compétences autonomes. Les organes de l´état sont obligés de discuter des mesures concernant les compétences autonomes avec les organes de la région. .

Autorités administratives de la région

Selon la loi, la région est administrée par une Assemblée régionale qui compte 45 membres. Les autres autorités administratives de la région sont le Conseil régional, le Président de la région et l´ Administration régionale. Pour l´exécution du transfert des compétences, le Président constitue des organes spéciaux si une loi spéciale le prévoit. L´Assemblée constitue des Comités, en tant qu´organes d’initiative et de contrôle. Le Conseil régional constitue des Commissions. Pour remplir ses fonctions, la région peut instituer des personnes morales et des organisations.